Pour confectionner l’album, il s’associe avec Smadj, joueur de luth arabe, moitié de Du Oud et producteur éclectique, pionnier de l’électro world. Celui-ci l’aide à prendre du recul, le pousse à mettre sa voix en avant et à épurer ce qui vit autour. Ils imaginent un continent sans frontières, reflet fluide des mille voyages musicaux d’Arash. Ils invitent des amis généreux : le bassiste Zaph Zapha, le batteur Maxime Zampieri, le guitariste Didier Bouchet, le pianiste Roberto Negro, l’accordéoniste Antoine Girard, le violoniste et joueur de mandole Rabah Hamrene, le trompettiste Yvan Djaouti, le clarinettiste Pierre Lordet et la chanteuse Mamani Keita. Tous apportent une bienveillante contribution à la naissance de ce nouveau monde.

Album "Tout ira bien" Arash SARKECHIK
Loading tracks...